Inde

Au moment de son indépendance en 1947, la population rurale de l’Inde était évaluée à 90%. Le Mahatma Gandhi a nommé cette vaste ressource humaine, « l’âme de la nation ». Si l’Inde a considérablement développé son industrie au cours des dernières décennies, elle est aujourd’hui encore une nation agricole ; sur 1 milliard et 200 millions d’habitants que compte le pays, 65%, soit 780 millions de personnes vivent en milieu rural, où la « modernité » n’a pas réellement atteint la majorité des villageois. Tandis que les pesticides, les hybrides et les OGM ont considérablement appauvri les sols et ruiné des millions de foyers (voir l’action de Vandhana Shiva).

La branche rurale de Brahma Kumaris propose aux jeunes des régions agraires de l’Inde, des formations axées sur les valeurs humaines et morales, qui les responsabilisent et les encouragent dans leur vie sociale et professionnelle : éliminer les superstitions, remplacer les modes de vie insalubres par des règles d’hygiène, freiner la consommation de tabac et d’alcool, lutter contre l’illétrisme et renforcer le caractère par la pratique de la méditation.

yogic-kheti-Web

Des fermiers et des agronomes yogis ont posé les principes essentiels de l’agriculture yogi. L’objectif était de favoriser l’agriculture biologique, de libérer les paysans de leur dépendance aux pesticides, OGM et autres semences hybrides, en ajoutant la pratique de la méditation dirigée sur les semences, puis pendant toute la durée des travaux des champs.

Aujourd’hui, 7 000 fermiers indiens ont adopté cette forme d’agriculture profondément liée à leur culture. Elle fait également l’objet d’un suivi scientifique sur 5 années dans deux universités d’agronomie du pays.

Les principes de l’agriculture yogi

  • Les graines sont déposées pendant une dizaine de jours dans la salle de méditation du centre de raja yoga.
  • Des méditations quotidiennes en groupe sont organisées pour charger la pièce en énergie spirituelle.
  • Des visualisations des 7 couleurs de la lumière associées à 7 attributs spirituels chargent l’atmosphère et les semences : paix, unité, harmonie, fraternité, intégrité, transparence, détermination – il existe des variantes.
  • Les fermiers méditent pendant quelques minutes avant les semailles, une sorte d’offrande à la divinité en même temps qu’à la terre, pour harmoniser les énergies de la nature. Ils utilisent alors la couleur rouge, symbole de force, de responsabilité.
  • Tous les jeudis, ils se rendent sur le champ pour une méditation spéciale. Chacun des éléments de la nature est identifié à une couleur : le bleu pour l’éther, le ciel ; le jaune pour le feu ; l’orange pour l’eau ; le rouge pour la terre. Cette méditation renforce un élément de la matière qui manquerait d’énergie.
  • Ils dégagent une heure par jour pour envoyer des vibrations spirituelles vers leurs champs, plus particulièrement 15mn à l’aurore et 15 mn au crépuscule.
  • En cas de maladies des cultures, ils méditent sur les plantes contaminées en visualisant la maladie en train de disparaître.
  • Des drapeaux symbolisant la pratique yogi sont placés à chaque coin des champs.

Télécharger l’article complet : Agriculture yogi

Une expérience qui nous invite à interroger les capacités infinies de notre esprit et de notre cerveau.

 

Yoga lotus icon / logo